Vous avez pour père le diable Quant à Jésus, il se retira sur le Mont des Oliviers. 2 Mais dès le point du jour, il revint dans la cour du Temple et tout le peuple se pressa autour de lui ; alors il s’assit et se mit à enseigner. 3 Les interprètes de la Loi et les pharisiens traînent devant lui une femme surprise en train de tromper son mari. Ils la font avancer dans la foule et la placent, bien en vue, au milieu du cercle devant Jésus. 4 — Maître, lui disent-ils, cette femme a été attrapée en flagrant délit d’adultère. 5 Or, dans la Loi, Moïse nous a ordonné de tuer à coups de pierres ces sortes de personnes-là. ( Lé 20:10 , Deut 22:22-24) Quel est ton avis, à toi, là-dessus ? 6 Ils lui posaient cette question piège dans l’espoir de trouver quelque prétexte pour l’accuser. Pour toute réponse, Jésus se baisse et se met à écrire par terre avec son doigt. 7 Mais ils insistent et répètent plusieurs fois leur question. Alors il se relève et leur dit : — Que celui d’entre vous qui n’a jamais péché lui jette la première pierre. 8 Puis il se baisse de nouveau et continue à écrire par terre. 9 Après avoir entendu ces paroles, il s’esquivent un à un a commencer par les plus âgés laissant finalement Jésus seul avec la femme qui reste là, immobile, au milieu de la cour du Temple. 10 Alors Jésus relève la tête et, se tournant vers elle, il lui demande : — Eh bien, où sont donc passés tes accusateurs ? Personne ne t’a condamnée ? 11 — Personne, Seigneur, lui répond-elle. Alors Jésus lui dit : — Je ne te condamne pas non plus. Tu peux partir. A l’avenir, garde-toi de pécher. 12 ¶ Un peu plus tard, Jésus parla en public et dit à ceux qui l’écoutaient : — Je suis la lumière du monde.esaïe 49:6, jean 9:5. Celui qui me suit ne marchera pas comme à tâtons dans l’obscurité : il aura la lumière qui mène à la vie. 13 Là-dessus les pharisiens lui objectèrent : — Tu te recommandes toi-même, ton témoignage n’a aucune valeur. Deut 19:15,Deut 17:6, Nombre 35:30 14 Jésus leur répondit : — Bien que je sois moi-même mon propre témoin, mon témoignage n’en est pas moins valable, car moi seul je sais d’où je suis venu et où je vais : mais vous, vous ne savez pas d’où je viens et où je vais. 15 Vous jugez selon des critères purement humains, d’après les apparences extérieures, moi, je ne juge personne 16 et même si je juge quelqu’un, mon jugement correspond à la vérité, car je ne suis pas seul pour juger : à mes côtés se tient toujours le Père qui m’a envoyé. 17 N’est-il pas écrit dans votre Loi que si deux personnes disent la même chose, leur témoignage est valable ? 18 Eh bien, d’abord, je suis mon propre témoin ; ensuite, le Père qui m’a envoyé témoigne aussi pour moi. 19 — Mais, où il est, ton Père, s’exclamèrent-ils. — Vous ne connaissez ni moi, ni mon Père, répliqua Jésus ; si vous m’aviez connu, vous connaîtriez aussi mon Père. 20 Jésus parla ainsi pendant qu’il enseignait dans la cour du Temple près des troncs à offrandes, et personne n’essaya de l’arrêter, parce que l’heure fixée pour cela n’était pas encore venue. 21 ¶ Une autre fois, Jésus leur dit : — Je partirai et vous me chercherez en vain, et vous mourrez avec votre péché. Vous ne pouvez pas venir là où je vais. 22 Sur quoi ils se demandent entre eux : — Aurait-il l’intention de se suicider ? Est-ce là ce qu’il veut dire par ces paroles énigmatiques : Vous ne pouvez pas venir là où je vais ? 23 — Vous, leur dit-il alors, vous êtes d’ici-bas ; moi, je suis de là-haut. Vous appartenez à ce monde-ci,vous y vous sentez chez vous ; moi, je ne suis pas de ce monde. 24 C’est pourquoi je vous ai dit : Vous mourrez avec vos péchés. En effet, si vous ne voulez pas croire que je suis celui qui suis, vous mourrez avec vos péchés. 25 — Qui es-tu donc ? lui demandèrent-ils alors. — Est-il nécessaire que je vous le répète ? leur répondit Jésus. Je suis ce que je ne cesse de vous dire depuis le commencement. 26 En ce qui vous concerne, j’aurais beaucoup à dire, beaucoup à juger. Mais je m’en remets à Celui qui m’a envoyé : il est la Vérité même, et je proclame seulement au monde ce que j’ai appris de lui. 27 Comme ils ne comprenaient pas que Jésus leur parlait du Père, il ajouta : 28 — Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme (sur une croix), alors vous comprendrez que je suis (le Seigneur). Vous reconnaîtrez que je ne fais rien de mon propre chef, mais que je transmets ce que le Père m’a enseigné. 29 Oui, Celui qui m’a envoyé est toujours avec moi ; il ne m’a jamais laissé seul car, toujours et partout, je fais ce qui lui est agréable. 30 Pendant qu’il parlait ainsi, beaucoup, crurent en lui. 31 ¶ Alors, Jésus dit aux Juifs qui avaient eu foi en lui : — Si vous vous attachez à la Parole que je vous ai annoncé et si vous vivez conformément à ce que je vous ai dit, alors vous serez vraiment mes disciples. 32 Vous comprendrez la vérité, et la vérité fera de vous des hommes libres. 33 — Nous, lui répondirent-ils ; nous sommes de la postérité d’Abraham ; nous n’avons jamais été esclaves de qui que ce soit. Comment peux-tu dire que nous serons des hommes libres ? 34 — Vraiment, je vous l’assure, leur répondit Jésus, tout homme qui commet le péché est esclave du péché. 35 Or, un esclave ne fait pas éternellement partie de la famille, il ne reste pas toujours dans la maison ; un fils, par contre, y demeure en permanence. 36 Si donc c’est le Fils qui vous donne la liberté, alors vous serez vraiment des hommes libres. 37 Je sais bien que vous êtes de la postérité d’Abraham, n’empêche que vous cherchez à me supprimer parce que ma Parole ne trouve aucun accès dans vos cœurs, vous êtes incapables de saisir ce que je dis : cela n’a pas de prise sur vous. 38 ¶ Moi, je parle de ce que j’ai vu chez mon Père, vous faites de même : vos actions reflètent ce que vous avez appris chez votre père. Qui est votre père ? 39 — Notre père à nous, ripostèrent-ils, c’est Abraham. — Eh bien, leur répliqua Jésus, si vous êtes vraiment des enfants d’Abraham, agissez donc comme lui. 40 Au lieu de cela, vous cherchez à me faire mourir. Pourquoi ? Parce que je vous dis la vérité telle que je l’ai apprise de Dieu. Abraham n’aurait jamais fait cela. 41 , Vous agissez exactement comme votre père à vous ! Vos œuvres ressemblent aux siennes. — Mais, se récrièrent-ils, nous ne sommes pas des enfants illégitimes. Nous avons un seul Père, Dieu ! 42 Jésus leur dit : Si Dieu était votre Père, vous m’aimeriez, car c’est de Dieu que je suis sorti et que je viens ; je ne suis pas venu de moi-même, mais c’est lui qui m’a envoyé. 43Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage ? Parce que vous ne pouvez écouter ma parole. 44Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge. (Genèse 3:1-24),( 2cor 11:3),( Matt 4:6) 45 Et moi, parce que je dis la vérité, vous ne me croyez pas. 46 ¶ Qui de vous me convaincra de péché ? Si je dis la vérité, pourquoi ne me croyez-vous pas ? 47 Celui qui est de Dieu, écoute les paroles de Dieu ; vous n’écoutez pas, parce que vous n’êtes pas de Dieu.( 1 jean 3-6-,7-11,-15-17,-18-23) 48 Les Juifs lui répondirent : N’avons-nous pas raison de dire que tu es un Samaritain, et que tu as un démon ? 49 Jésus répliqua : Je n’ai point de démon ; mais j’honore mon Père, et vous m’outragez. 50 Je ne cherche point ma gloire ; il en est un qui la cherche et qui juge.(Zacharie 3:1-10) Mais victoire (apo 13:10-12) 51 ¶ En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu’un garde ma parole, il ne verra jamais la mort. ( Jean 17: 52 Maintenant, lui dirent les Juifs, nous connaissons que tu as un démon. Abraham est mort, les prophètes aussi, et tu dis : Si quelqu’un garde ma parole, il ne verra jamais la mort. 53 Es-tu plus grand que notre père Abraham, qui est mort ? Les prophètes aussi sont morts. Qui prétends-tu être ? 54 Jésus répondit : Si je me glorifie moi-même, ma gloire n’est rien. C’est mon Père qui me glorifie, lui que vous dites être votre Dieu, 55 et que vous ne connaissez pas. Pour moi, je le connais ; et, si je disais que je ne le connais pas, je serais semblable à vous, un menteur. Mais je le connais, et je garde sa parole. 56 Abraham, votre père, a tressailli de joie de ce qu’il verrait mon jour : il l’a vu, et il s’est réjoui. 57 Les Juifs lui dirent : Tu n’as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham ! 58 Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, je suis. 59 Là-dessus, ils prirent des pierres pour les jeter contre lui ; mais Jésus se cacha, et il sortit du temple.
Eglise Chrétienne Evangélique Pentecôtisante
Nouvelles Confessions de foi Témoignages Accueil Présentation Medias Contact Liens Jésus.net Faites passer la seve Pasteurweb Rhema Derek Prince Austin Sparks Watchman Nee leçons pour nouveaux Chrétiens sermons d'un frère plombier lettres de Chrétiens Eglises de maisons Eglise de maison Site Le sarment 1 2 3 Bible au commencement . net la bible de Genève.com la Bible Martin Bibliquest Bibiorama Les rencontre avec Dieu Dieu te cherche Europe pour Dieu le Fleuve de vie Lire la Bible.com Passe à ton Voisin Source de vie .com Témoignages divers Messages Itinéraire Dons