Avec le Saint-Esprit, nous affirmons et confessons: 1.un seul Dieu, qui est Créateur des cieux et de la terre (Ge 1, Esa 45.18) ; Esprit (Jean 4.24), Lumière (1 Jean 1.5), Amour (1 Jean 4.16) et Vérité (Jérémie 10.10), Éternel (Genèse 21.33), Tout-Puissant (Genèse 17.1), Fidèle (Deu 7.1) et Immuable (Jq 1.7), Infiniment Sage (Ps 147.5), Juste (Deu 32.4) et Saint. IL est UN (Deu 6.4, 1 Cor 8.4) et Unique (Esaïe 37.16, Jean 17.3). IL se révèle dans les Écritures comme Père, Fils et Saint-Esprit (Matthieu 3.16-17, 28.19). IL est le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob (Exo 3.6). 2.la seigneurie de Jésus-Christ, Fils unique de Dieu, Verbe manifesté en chair. Nous croyons qu’Il est issu du Saint-Esprit (Mat 1.20) et qu’Il est né d’une vierge: Marie (Mat 1.23, Luc 34). Nous croyons à sa mort expiatoire et rédemptrice (HEB 9.28), à sa résurrection corporelle (Luc 24.39), à son ascension (Actes 1.9-11), à son retour en personne pour les siens (1 Th 4.17), suivi de sa venue en gloire pour juger les rebelles et établir le règne de mille ans. (Apo 1.7). 3.Le baptême du Saint-Esprit(Mat 3.11; Marc 1.8; Luc 3.16; Jean 1.33; Act 1.5, 2.38) est la nouvelle naissance (Jean 3.5-8) . Il introduit le chrétien dans la Vie Éternelle de Dieu et le conduit, dans toute la vérité, vers la sanctification en communion avec Christ. 4.L’inspiration divine de l’Écriture Sainte. Toute la Bible les 66 ou 70-suivant qu’on compte le Psautier comme 1 ou 5 livres) livres de l’Ancien Testament et du Nouveau Testament) est procédée et inspirée de Dieu et qu’elle constitue ainsi une révélation infaillible, l’unique règle de la foi et de la vie (2 Tim 3.16; 2 Pi 1.20-21). 5.la déchéance de l’humanité: l’homme, quoi qu’ayant été créé pur et conforme à l’image divine (Genèse 1.26-27) est par sa propre faute (Genèse 3), déchu de la grâce. En Adam (Rom 5.12) tous ont dévié du chemin divin et sont perdus. Les hommes sont absolument incapables de se sauver eux-mêmes par leurs œuvres, étant morts dans leurs fautes et péchés (1 Co 15.22); et que le péché entraîne vers une destruction définitive, loin de la présence de Dieu (2 Th 1.9) celui qui, en dépit de l’appel divin, ne change pas de chemin et d’attitude. 6.le salut par la grâce et la faveur imméritée divine: nous croyons, en effet, avoir accès au salut, à la réhabilitation dans notre position initiale par une faveur imméritée de Dieu, oui, uniquement par la Grâce de Dieu (Rom 3.24). A travers l’incarnation, Dieu est venu à notre rencontre, IL a assumé notre fragilité, notre humanité, car il était impossible qu’une créature, fût-il le plus puissant des anges, nous sauvât de la déchéance. En Christ, le FILS, l’Homme-Dieu, l’humanité régénérée prend un nouveau départ pour se réaliser dans sa vocation divine (Eph 2.10). Par Son Sacrifice sanglant sur le bois du Calvaire, Sa mort, Son relèvement et Son ascension à la droite de du Trône de la Majesté Divine, nous sommes réintroduits dans l’intimité du Père, rétablis dans notre relation filiale (Col 1.21). 7.que le mal a pour origine un être personnel Satan, ange déchu qui a entraîné une partie de la création dont l’humanité naissante dans sa chute. Il est rebelle à Dieu (Esaïe 14.13) et l’instigateur du mal(Es 1 Jean 3. 8 et 12), mais il a été vaincu par Christ (Jean 16.33) à travers l’œuvre de la Croix (Col 2.15). Son jugement et sa condamnation a été prononcé par Christ (Jean 12.31) et le feu infernal l’attend (Apo 20.10). 8.la résurrection des morts. D’abord les élus ressusciteront et seront enlevés dans la gloire pour régner avec Christ: c’est la première résurrection (1 Co 15.52, 1 Th 4. 15-18, Apo 20.5-6). Puis, après le millénium les uns ressusciteront pour la vie éternelle et les autres pour le jugement définitif (Apo 20.12-13). 9.le baptême d’engagement par immersion: il s’agit d’une réponse personnelle à l’appel de Dieu à la rupture avec les valeurs de ce monde pour suivre le Seigneur Jésus. Quiconque croit, reçoit en Son Nom, le baptême (Act 2.38, Act 10.48, Rom 6.3, Jq 2.7) pour la gloire du Dieu trois fois Saint (Mat 28.19). 10. La Sainte Cène instituée par Christ pour commémorer Sa mort jusqu’à ce qu’Il revienne. Les éléments de la Sainte Cène sont le vin et le pain azyme (Mat 26.26-29). 11. La vocation à la communion ecclésiale. L’Église est constituée de tous ceux qui acceptent l’appel de Dieu en Christ (1 Th 2.12) afin de vivre dans la communion fraternelle une vie digne du Royaume de Dieu, une vie animée du Souffle Divin et portant du fruit selon Dieu (Gal 5.22). 12. En résumé, nous croyons, confessons et affirmons tout ce que l’Écriture Sainte enseigne. En effet comme dit l’Écriture: » Heureux ceux qui gardent les Paroles prophétiques de ce Livre. » Nous croyons que par Sa Parole et Son Esprit, Dieu travaille à faire progresser l’Église vers une connaissance parfaite de la Parole. Qu’IL continue à édifier son Église par les 5 ministères (EPHE 4.11) et à travers les dons de l’Esprit(1 Cor 12.4-11). Que celui qui a des oreilles continue donc à écouter ce que l’Esprit dit aux Églises. Amen
Eglise Chrétienne Evangélique Pentecôtisante
Nouvelles Confessions de foi Témoignages Accueil Présentation Medias Contact Liens Jésus.net Faites passer la seve Pasteurweb Rhema Derek Prince Austin Sparks Watchman Nee leçons pour nouveaux Chrétiens sermons d'un frère plombier lettres de Chrétiens Eglises de maisons Eglise de maison Site Le sarment 1 2 3 Bible au commencement . net la bible de Genève.com la Bible Martin Bibliquest Bibiorama Les rencontre avec Dieu Dieu te cherche Europe pour Dieu le Fleuve de vie Lire la Bible.com Passe à ton Voisin Source de vie .com Témoignages divers Messages Itinéraire Dons